Tout le monde ou presque connaît la véranda, cet espace clos prolongeant la maison et la plupart du temps vitré afin de laisser entrer un maximum de lumière. Il se peut toutefois que vous n’ayez jamais entendu parler de la pergola qui est sensiblement différente puisqu’il s’agit d’une structure ouverte laissant passer les courants d’air. Question : vaut-il mieux avoir une véranda ou une pergola ?

Avantages et inconvénients de la pergola

On commence par la réglementation : que ce soit pour la véranda ou la pergola, si les dimensions de la construction que vous souhaitez ajouter dépassent 12 m de hauteur ainsi que 5 m² de superficie, il va falloir demander une autorisation d’urbanisme. Ceci passe notamment par l’obtention d’un permis de construire. Il faut savoir toutefois que comme la véranda est considérée comme partie intégrante de votre maison, les règles sont plus strictes (demande d’autorisation quelles que soient les dimensions). La pergola quant à elle fait davantage partie du jardin (annexe extérieure) donc si vous respectez les dimensions du dessus, aucune autorisation n’est requise.

Soyons factuels maintenant : comme la pergola n’est en principe pas isolée puisqu’elle laisse passer les courants d’air latéralement, son utilisation est davantage adaptée pour l’été quand il fait beau. C’était surtout vrai avant, mais depuis une dizaine d’années environ, on parle de plus en plus de la pergola bioclimatique. Celle-ci est en général constituée d’un toit composé de lattes orientables. Ainsi, il est possible par exemple de fermer ces lattes en cas de pluie pour pouvoir rester à l’extérieur. Et si vous souhaitez profiter de la luminosité naturelle du soleil, il est également possible d’ouvrir les lattes. Pratique !

Alors bien sûr, si vous êtes situé dans une région où il fait froid toute l’année, une véranda sera probablement plus adaptée. Tout dépend aussi de l’emplacement de votre maison puisque si elle n’est pas très bien exposée, vous serez content d’avoir de la lumière venant du toit !