Au sein de toute bâtisse, l’air chaud a tendance à s’élever puis à s’échapper par le toit. Ce constat interpella de nombreux ingénieurs : cette masse de chaleur ne pouvait-elle pas être utilisée à bon escient ? Ils se sont alors penchés sur la possibilité d’une isolation des toitures et le résultat était sans appel. Il est possible ainsi d’obtenir une réduction des dépenses énergétiques allant jusqu’à 30 %. Pour vous aider à faire des économies, découvrez donc la technique d’isolation des combles la plus utilisée : l’isolation par soufflage.

Le principe et l’intérêt de cette méthode

L’isolation par soufflage demande l’intervention de professionnels. Il faut répandre sur le plancher des combles des flocons d’isolant. La matière isolante sera ainsi dispersée uniformément jusqu’à l’obtention d’un tapis continu. Pour ce faire, il faudra être équipé d’une machine souffleuse. Dans le cadre d’une isolation des combles par soufflage ponctuelle, celle-ci pourra être louée auprès d’un prestataire. Pour le reste, il sera nécessaire de disposer d’un tuyau souple qu’on reliera à la machine. De fait, c’est à travers ce tuyau que sera dispersé l’isolant sur le plancher.

En fonction de votre budget, l’isolant utilisé peut être de la ouate de cellulose, de la laine de verre ou encore du liège naturel en granulés. Le premier intérêt d’opter pour une isolation par soufflage est donc son accessibilité à tous. Encore mieux, à condition d’entrer dans les critères fixés par l’État, vous pourrez profiter d’une isolation au prix symbolique de un euro. Effectivement, une collaboration du ministère chargé de l’écologie et de certaines entreprises a mis sur pied l’opération « coup de pouce chauffage et isolation ». Vous pourriez donc bénéficier de travaux quasiment gratuits.

Au cas où vous ne seriez pas éligible, un crédit d’impôt avoisinant le taux de 30 % peut s’appliquer sur la main-d’œuvre et le matériel utilisé dans le cadre de votre isolation. Ensuite, l’opération sera rapide et permettra de réaliser des économies allant de 20 à 30 % sur vos factures d’énergie. De plus, les flocons utilisés sont répulsifs pour les rongeurs et laissent passer l’eau. En outre, par rapport à d’autres techniques, celle-ci présente l’avantage de ne pas nécessiter la pose de plaques de Placo. Vous n’aurez donc pas à surcharger vos plafonds. L’isolation par soufflage est donc un moyen sûr de faire des économies. Toutefois, il est préférable d’être prudent concernant le choix des artisans à qui vous confierez la tâche.

performances énergétiques

Le choix d’un prestataire

Afin de bénéficier d’une isolation au prix symbolique de un euro, vous devez vous assurer que l’entreprise est habilitée à vous offrir ce service. Pour ce faire, consultez la liste des entreprises disponibles sur le site du ministère chargé de l’écologie. En revanche, si vous ne cherchez pas forcément à profiter de cette offre, sachez qu’il est primordial que les artisans auxquels vous ferez appel aient la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). C’est une garantie de leur professionnalisme et de leurs compétences. Ensuite, assurez-vous de choisir un spécialiste de l’isolation des combles.

Je vous recommande donc de faire l’impasse sur les artisans qui vous assureront qu’ils maîtrisent tous les types de chantiers. Un autre moyen efficace de vous assurer du professionnalisme des artisans est de vérifier qu’ils sont assurés (assurance biennale, décennale, garantie de parfait achèvement, etc.). Ce genre de vérification vous permettra de faire le tri. Pour finir, demandez des devis et comparez-les. Vous pourrez alors faire votre choix. Toutefois, sachez que le prix de la prestation variera en fonction de la configuration de vos combles. Il faudra prévoir entre 18 et 53 euros par mètre carré de combles perdus.