Perçue à ses débuts comme une solution superficielle, la maison domotique a très rapidement montré tout son intérêt, notamment en ce qui concerne le contrôle de la consommation énergétique ainsi que la réduction des dépenses énergétiques. Face aux solutions classiques permettant de réaliser des économies d’énergie telles que la rénovation ou l’isolation thermique, la maison connectée s’impose comme la plus efficace, ainsi que celle qui a le rapport qualité-prix le plus intéressant. Cela tient au fait qu’elle vous permet d’intervenir sur absolument tous les pôles de dépenses d’énergie de votre maison. Par ailleurs, elle comporte des solutions que vous pouvez installer et gérer vous-même. Zoom sur cette solution innovante.

Contrôler la consommation de votre chauffage

Tous les experts en économie d’énergie s’accordent à dire que le chauffage représente l’un des pôles de dépenses énergétiques les plus importants dans une maison. Cela tient au fait que le chauffage est généralement géré par plusieurs appareils à la fois, ce qui complique de façon substantielle la gestion de ce pôle.

Il faut compter au moins 3 niveaux de chauffage dans une maison ; des niveaux face auxquels le thermostatique s’avère clairement être la solution la plus adaptée. Comme vous pourrez le voir par exemple sur le site le Thermostatique, il s’agit du chauffage de l’eau, du radiateur et éventuellement du plancher chauffant ; autant de sections que vous pouvez contrôler facilement avec cette technologie. Grâce à celle-ci, le chauffage de chaque pièce de votre maison peut être contrôlé de façon indépendante. Une fois qu’elle est installée, vous pourrez gérer de façon totalement autonome votre chauffage.

Il est même possible de programmer la température de chauffage en fonction de la météo ou encore d’adapter la température de chaque pièce en fonction de votre mode de vie. La plupart des technologies de chauffages connectés intègrent également la détection de présence qui permet d’éteindre ou d’allumer de façon automatique le chauffage selon que la pièce est occupée ou non.

La particularité du chauffage connecté est d’être contrôlable à distance depuis une tablette ou un smartphone. Vous pouvez alors allumer, éteindre ou réduire l’intensité de vos radiateurs.

Grâce au chauffage connecté, vous pouvez réaliser jusqu’à 50 % de réduction sur votre consommation énergétique, avec un meilleur contrôle des différents pôles de chauffage dans votre logement.

Contrôler la consommation de votre chauffe-eau

On en parle que très peu et pourtant, l’électricité consommée par votre chauffe-eau impacte de façon considérable les dépenses énergétiques de votre habitat. Ces dépenses augmentent très facilement lorsque les températures sont basses, c’est-à-dire lorsque l’hiver arrive. En de pareilles circonstances, avoir un dispositif connecté pour contrôler votre chauffe-eau peut être salvateur à bien des égards.

En effet, en optant pour la bonne technologie de chauffe-eau connecté, il est possible de programmer le début de chauffage de l’eau en fonction des habitudes de vie de votre maison. Vous pouvez également utiliser en parallèle des appareils dont le rôle est d’économiser votre eau. De façon plus précise, ces appareils limitent au strict minimum la quantité d’eau à chauffer, afin de réduire l’énergie dépensée pour le chauffage.

En dehors de ces différentes solutions, il est tout à fait possible d’opter pour des solutions préventives. L’une d’elles consiste à veiller, au moment de vous équiper d’un chauffe-eau, à ce que le modèle choisi soit énergétiquement performant. Ceci implique qu’il s’agisse d’un chauffe-eau de classe AAA.

Contrôler la consommation de votre éclairage

Vous n’êtes certainement pas sans savoir que votre éclairage concourt également à saler vos factures d’électricité à la fin de chaque mois. Si vous vous occupez du chauffage ou du chauffe-eau pour réduire votre facture d’électricité, vous gagnerez également à vous intéresser d’un peu plus près au contrôle des dépenses d’énergie de votre éclairage.

Ici aussi, avoir une maison connectée est un excellent moyen de rationaliser vos dépenses énergétiques d’éclairage. Les différentes technologies proposées ont pour principal objectif d’adapter votre éclairage à l’activité du moment dans chaque pièce de la maison, afin d’optimiser la consommation énergétique.

Généralement, cela prend la forme de prises et d’interrupteurs connectés. Vous pourrez alors, grâce aux appareils connectés tels que le smartphone et la tablette, programmer à distance votre éclairage. Vous pouvez notamment décider de programmer la diminution de l’éclairage en prenant en compte vos habitudes de vie.

La domotique de l’éclairage intègre aussi des détecteurs de présence. Ils sont capables d’éteindre ou d’allumer automatiquement l’éclairage dès qu’il y a une présence dans la pièce sans que vous ayez à toucher à l’interrupteur. Il faut avouer que cette solution se montre encore plus intéressante que le contrôle à distance depuis un périphérique connecté, quoi qu’elle soit considérée comme une solution complémentaire qui optimise la réduction énergétique.

Avoir des prises et des interrupteurs connectés vous permet de suivre de près le niveau de consommation énergétique de chaque éclairage dans votre maison et de procéder au réajustement nécessaire pour réduire un éclairage trop énergivore. Depuis votre smartphone ou votre tablette, vous recevez des rapports de consommation par éclairage et par pièce. C’est clairement le meilleur moyen d’économiser de l’énergie sur votre éclairage et d’éviter des dépenses d’énergie totalement inutiles.

Contrôler l’ouverture et la fermeture de vos volets

Dernier pôle de dépenses d’énergie dans une maison, la ventilation reste somme toute indispensable pour évacuer les poussières, les odeurs de produits ménagers, les acariens ou encore les odeurs d’animaux de compagnie.

Il est possible, par exemple, de programmer l’ouverture ou la fermeture des volets de certaines pièces de votre maison en fonction des usages et des habitudes. On recommande surtout de s’intéresser aux volets des pièces situées côté sud-ouest, des pièces sud et des pièces sud-est du bâtiment, parce que ce sont les plus énergivores, que vous utilisiez la climatisation ou le chauffage.

De cette façon, durant l’été vous pourrez profiter d’une ventilation naturelle et limiter l’utilisation de la climatisation en fonction de la météo, étant donné que les volets automatisés s’adaptent au temps qu’il fait. Il en est de même en hiver où vous pourrez contrôler le niveau de chauffage pièce par pièce et décider de l’ouverture ou de la fermeture des volets d’une pièce selon qu’elle est peu chauffée ou trop chauffée.

En somme, la maison connectée est clairement la solution qu’il vous faut pour maîtriser vos consommations d’énergie. Il vous faut simplement choisir la solution la plus adaptée à vos besoins et en la matière, ce ne sont pas les choix qui manquent !