Un ragréage peut s’avérer très utile avant de poser un nouveau revêtement de sol. Il est conseillé par tous les professionnels et sites auprès desquels vous vous renseignerez. Mais qu’est-ce que ce que ce terme signifie ? Cet article vous dira tout ce qu’il faut savoir sur cette technique !

Qu’est-ce que le ragréage ?

Dans l’univers du bâtiment, c’est un terme qui revient très souvent. Le ragréage désigne l’action de poser un enduit de finition sur une surface existante, celle-ci peut notamment être brute, neuve ou encore rénovée. Le but de l’opération est de lisser le sol ou de le rendre plan pour que le revêtement soit esthétique et répondant à vos attentes. Il se fait sur un support présentant des bosses ou des creux. Pour ce faire, vous allez le réaliser sur les parties à niveler. C’est ce ragréage qui va boucher les creux et masquer les défauts. C’est seulement ensuite qu’il convient de poser le revêtement de votre choix.

Où et sur quel support faire du ragréage ?

Il peut être utile tant dans tous les espaces de vie pour que le revêtement soit bien au plan. Le ragréage sol peut être fait sur une zone bien définie ou sur tout le sol de votre salon, cuisine ou chambre à coucher. Il se fait sur une surface dure, mais pas sur un support souple à l’exemple d’un parquet flottant. Il peut être effectué avant ou par-dessus un revêtement, mais aussi sur une dalle béton mise à nu. Vous pouvez même procéder à un ragréage extérieur si vous tenez à l’aspect bien fait de votre sol.

ragréage

Quelle différence entre une chape classique et un ragréage ?

La chape classique est coulis d’accrochage avec des adjuvants d’adhérence, elle permet de faire une pose de carrelage sur un niveau défini. Vous pouvez par exemple faire la pose chape de 5 cm pour que votre revêtement de sol soit de même niveau dans toutes les pièces de la maison. Elle peut être faite en même temps que la pose de carrelage. Le ragréage sol se fait sur une zone qu’il faut recouvrir pour que les imperfections ne soient plus visibles. Le ragréage ne peut pas dépasser 2 cm d’épaisseur. Donc si vous n’avez pas défini combien de centimètres vous souhaitez couvrir, vous pouvez laisser à votre artisan le choix entre les deux techniques.

Comment faire le ragréage ?

Si vous décidez de faire du ragréage, il convient de faire la préparation de la zone et d’enlever tout ce qui peut causer une mauvaise adhérence. Le support en question doit être bien sec. Vous devriez également vous équiper des matériels nécessaires : tasseau, enduit, mélangeur électrique, etc. Lorsque le sol est bien sec, préparez votre enduit. Si besoin est, il faut dégraisser la surface à l’aide de produits adaptés. Commencez par les trous et les fissures en les comblant avec un mortier colle. Il est très important de bien suivre les indications qui se trouvent sur le pot de votre produit de ragréage.

iddaa iddaa iddaa iddaa iddaa iddaa iddaa