Comptant parmi les outils incontournables sur les chantiers, le niveau laser permet d’obtenir une précision de choix que ce soit lors de la pose d’une cloison, l’installation d’une piscine ou encore la rénovation d’un mur. Comme il existe aujourd’hui une offre pléthorique en termes de niveau laser, on ne sait pas toujours que prendre. Voici donc quelques conseils pour aider à bien choisir le niveau laser.

Les différents types de niveaux lasers

 

Il existe plusieurs types de niveaux laser, dont le niveau laser à point, le niveau laser à croix, le niveau laser à lignes et le niveau laser rotatif. Le niveau laser à point est tout particulièrement utilisé lors de la pose de cloisons et tous les travaux d’intérieurs en général. Le niveau laser à croix quant à lui, est apprécié pour les précisions qu’il apporte lors de la pose de carrelage et de ragréage tandis que le niveau laser à lignes est recommandé pour la pose de moulures et de plinthes. Enfin, le niveau laser rotatif à 360° est plus prisé par les professionnels et s’utilise surtout en extérieur, lors des travaux de terrassement, de nivellement et de maçonnerie. Même si son utilisation se révèle un peu plus complexe par rapport aux niveaux laser classiques, il reste qu’il se révèle deux fois plus performant.

Comment choisir son niveau laser ?

 

Une fois qu’on a défini l’utilisation qu’on souhaite faire du niveau laser, reste à s’intéresser à ses performances. Aussi, dans le choix du niveau laser, il faudra tenir compte en premier lieu de la précision du modèle qui est exprimée en nanomètre par mètre (nm/m). Plus la mesure est faible, lus la précision du niveau laser est optimale. Il faudra également s’assurer que la portée de projection du niveau laser est de 15 à 50 m pour les niveaux lasers pour l’intérieur et jusqu’à 100 m pour les modèles à utiliser en extérieur.

Pour optimiser les performances du niveau laser, on pourra également opter pour les différents accessoires tels que la mire télescopique, recommandée pour les travaux sur des longueurs importants, car elle assure un alignement parfait. Si les travaux sont en extérieur alors il faudra penser à opter pour une paire de lunettes de vision laser et un prisme de direction. D’autres accessoires tels que les plateaux pivotants et les trépieds sont tout aussi intéressants, car ils permettent de stabiliser le niveau laser et d’obtenir une bonne précision lors de la prise de mesure des murs.

Comment utiliser le niveau laser ?

 

En ce qui concerne son utilisation, il est important de rappeler que le niveau laser doit toujours être placé sur un trépied ou sur une surface plane. Pour utiliser de manière optimale un niveau laser rotatif à 360°, on commencera par projeter l’appareil sur la surface à travailler et de l’ajuster jusqu’à ce qu’elle offre un résultat précise. Pour ce qui est de l’utilisation d’un niveau laser à croix, une fois qu’elle est posée sur son trépied, il convient de tourner la manivelle pour ajuster la hauteur au niveau souhaité. Une fois allumé, le niveau laser va dévoiler des lignes horizontales et verticales laser qui serviront de repères au mur ou sur le sol, en fonction de l’utilisation qu’on souhaite en faire.

Il convient de noter que l’utilisation du niveau laser peut varier selon le type d’appareil retenu, mais en règle générale, les niveaux laser présentent tous un pointeur intégré qui émet un faisceau lumineux sur les surfaces, permettant d’obtenir des mesures bien précises. Pour rappel, il faut toujours porter des lunettes laser et ne pas regarder le faisceau de face trop longtemps. Il est par ailleurs recommandé de ne laisser aucun obstacle entre le faisceau et la surface à travailler sinon, le niveau laser n’aura aucun impact. En cas de doute sur les performances de l’appareil, on pourra toujours se référer à la notice d’utilisation.

iddaa iddaa iddaa iddaa iddaa iddaa iddaa